`

Overview

  • Atlas Maroc is a French UCITS, investing in shares of companies listed on the Moroccan stock exchange.
  • Management of the fund is delegated to Upline Capital Management, a management company based in Casablanca and subsidiary of Banque Populaire du Maroc.

Share Class

NAV

Cumulative Performance (%)

Fund Inception 5 December 2003

Daily Monthly Ytd 1Yr 3Yr 5Yr Incept. Incept.Date

The performance data shown represents past performance. Past performance is not a guarantee of future results. Current performance may be lower or higher than the performance quoted. The investment return and the principal value of an investment will fluctuate so that an investor’s shares, when redeemed, may be worth more or less than their original cost.


Strategy & Manager

Investment Manager

Upline Capital Management, a subsidiary of Groupe Banque Populaire du Maroc, a leading bank in Morocco.


Statistics & Commentary

Performance

The performance data shown represents past performance. Past performance is not a guarantee of future results. Current performance may be lower or higher than the performance data quoted. The investment return and the principal value of an investment will fluctuate so that an investor's shares, when redeemed, may be worth more or less than their original cost.

Top 10 Position Details

Investment Manager's Commentary

as of 20/08/2021

Fund

1- ANALYSE DE LA PERFORMANCE

Le MASI EURO enregistre une performance mensuelle de +0,38%, ramenant sa performance YTD à -9,53%.
La hausse du marché (y compris les dividendes) provient essentiellement de la bonne tenue de : ATTIJARIWAFA BANK (+3,85% à 430 DH), AFRIQUIA GAZ (+14,6% à 4850 DH), BCP (+1,41% à 250 DH), TAQA MOROCCO (+1,85% à 1100 DH) et CIH (+3,46% à 315 DH).
Quant au FCP Atlas Maroc, il affiche une performance mensuelle de -0,13%, ramenant sa performance YTD à -10,14%.

2- SENTIMENT DE MARCHE

Les échanges sur le marché central ressort en baisse par rapport au mois dernier avec une moyenne quotidienne se situant à 56 millions MAD.
Le mois de juillet a été animé par les évènements suivants :

NOUVELLES MACROECONOMIQUES :

– ECONOMIE NATIONALE : Suite à la publication par le HCP du budget économique exploratoire 2023, il en ressort une révision de la croissance économique attendue en 2022, qui devrait s’établir à 1,3%, résultant d’une amélioration de 3,5% de la VA non agricole, combinée à un recul prononcé de 13,5% de la VA du secteur primaire.
Pour sa part, l’inflation devrait atteindre 4,9% au terme de l’année en cours, contre une moyenne annuelle de 3,2% enregistrée en 2021.
– INDICE DES PRIX À LA CONSOMMATION : Hausse mensuelle de 0,5% de l’IPC au terme du mois de juin 2022, découlant de l’augmentation de 0,8% de l’indice des produits non alimentaires et de la hausse de 0,1% de l’indice des produits alimentaires.
Pour sa part, l’inflation sous-jacente ressort en accroissement mensuel de 0,8%, et en progression de 6,4% sur une année glissante.

NOUVELLES SECTORIELLES :

– BTP : Le secteur du BTP a enregistré durant le mois de juin 2022, en glissement annuel, un repli des ventes de ciment de 4,45%, avec un cumul de 6,5 MT depuis le début d’année, contre une progression de +24,4% l’année précédente.
– CREDITS BANCAIRES : En glissement annuel, l’encours des crédits bancaires enregistre une progression de 4,05% à fin juin 2022 pour s’établir à 1 028 MMDH contre une augmentation de 3,85% l’année précédente. Ce niveau de croissance englobe l’amélioration des :
Comptes débiteurs et crédits de trésorerie (+10,09% après +9,91% un an auparavant) ;
Crédits à l’équipement (-2,65% après -2,77% un an auparavant) ;
Crédits immobiliers (+2,13% après +4,9% un an auparavant) recouvrant l’évolution des : Crédits à l’habitat (+2,48% après +7,05% un an auparavant) et des Crédits aux promoteurs immobiliers (+0,26% après -5,58% un an auparavant) ;
Crédits à la consommation (+3,17% après +1,63% un an auparavant) ;
Créances diverses sur la clientèle (+6,39% après -0,2% un an auparavant) ;
S’agissant des créances en souffrance, celles-ci ont augmenté de +4,82% à 87 MMDH après un accroissement de +9,24% l’année précédente.

– ENERGIE : A fin mai 2022, l’énergie nette appelée ressort en progression de 5,4% par rapport à mai de l’année précédente, avec un cumul de 16 643 GWH.
Pour sa part, la consommation d’électricité au niveau national a enregistré une amélioration de 4,1% à fin mai 2022, avec un volume de 12 880 GWH.
– VENTES AUTOMOBILES : Au terme du mois de juillet 2022, les ventes cumulées de véhicules neufs, toutes catégories confondues, ont atteint 95 544 unités, affichant une baisse annuelle de 11%, et une contraction mensuelle de 12,3%. Ces ventes sont ventilées entre 85 771 véhicules particuliers (-9,7% sur sept mois) et 9 773 véhicules utilitaires (-21,3%).

NOUVELLES DES SOCIETES COTEES :

– DISTY TECHNOLOGIES : Publication des résultats de l’introduction en Bourse de la société, avec un taux de souscription de 1,34x le montant de l’opération.

– ITISSALAT AL-MAGHRIB : Publication des résultats du 1er semestre 2022, avec un CA semestriel consolidé de 17 568 MDH, en baisse de 1,2% par rapport au S1 2021, pour un EBITDA ajusté en stabilité à 9 171 MDH. De son côté, le RNPG à fin juin 2022 ressort à 417 MDH, en forte contraction par rapport à celui enregistré une année auparavant et qui avait atteint 2 827 MDH. Ceci s’explique par la comptabilisation d’une provision de 2 450 MDH relative à la décision de l’ANRT imposant à Maroc Telecom de régler une astreinte pour le même montant. Retraité de cet élément exceptionnel, le RNPG semestriel ressort à 2 869 MDH (+1,3% vs S1 2021).
– LESIEUR CRISTAL : Publication d’un communiqué annonçant la baisse des prix de vente de ses marques d’huile de table produite à base d’huile de tournesol, suite à la détente sur la disponibilité de cette matière première à l’international.

3- DECISIONS DE GESTION

Durant ce mois, nous avons renforcé notre position sur la valeur suivante : MAROC TELECOM.

4- PERPSPECTIVES ET EXPOSITIONS _ Pas de changement

Après une hausse liée à l’approche de la période de détachement des dividendes de (+2,54%) en début du trimestre, le marché replonge dans le rouge avec un mouvement de correction de (-8,63%). Ce repli significatif du marché Actions, s’explique principalement par l’enlisement de la guerre en Ukraine, la persistance des pressions inflationnistes sur les prix des matières premières (pétrole, gaz et denrées alimentaires), ainsi que la détérioration des perspectives économiques au niveau national.
En effet, selon le dernier conseil de BANK AL-MAGHREB tenu le 21 juin de cette année :

– Pâtissant de des conditions climatiques défavorables, la production céréalière reculerait en 2022, de 69% à 32 millions de quintaux. Ainsi, après le rebond remarquable de 7,9% enregistré en 2021, la croissance de l’économie nationale devrait ralentir à 1% cette année puis s’accélérer à 4% en 2023.
– L’inflation devant atteindre 5,3% pour l’ensemble de cette année avant de décélérer à 2% en 2023. Sa composante sous-jacente atteindrait 5,2% en 2022 puis reviendrait à 2,5% l’année prochaine.
– Le déficit du compte courant se creuserait à 4,9% du PIB en 2022, après 2,3% en 2021, avant de s’alléger à 3,8% en 2023.
– Le taux de change effectif réel se déprécierait de 2,8% en 2022 et de 0,9% en 2023.

Dans le même sillage, les résultats prévisionnels des sociétés cotées au titre de l’année 2022 ont été revue à la baisse. En effet, l’estimation de la croissance bénéficiaire ajustée à +0.1% contre +5.9% auparavant. S’ajoutant à cela, les revues significatives à la baisse des dividendes de quelques valeurs cotées, qui devraient être distribués en cette année, telles que : SMI, BMCI et MINIERE DE TOUISSIT.
Dans un tel contexte, le Conseil de BAM a décidé de maintenir l’orientation accommodante de la politique monétaire et ce, pour continuer à soutenir l’activité économique et atténuer l’impact de l’environnement international défavorable. Il a décidé en conséquence de garder le taux directeur inchangé à 1,50%, tout en continuant de suivre de près l’évolution de la conjoncture nationale et internationale.
Bénéficiant de la réouverture des frontières, du lancement de l’opération MARHABA ainsi qu’une rentrée massive attendue des MRE durant cette période estivale ; et sous l’hypothèse notamment de la concrétisation des financements extérieurs prévisionnels du trésor, les avoirs officiels de réserve se situeraient à 342,5 milliards de dirhams à fin 2022 et à 346,4 milliards à fin 2023, assurant ainsi une couverture autour de 6 mois d’importations de biens et services.

Ainsi, nous entamons le prochain trimestre avec des perspectives conservatrices. En effet, la pression inflationniste qui s’installe dans le temps entraine une anticipation haussière des taux d’intérêt qui engendrerait une revalorisation des actifs avec un risque d’arbitrage entre classes des actifs en défaveur de la classe actions. Ceci dit, le marché devrait connaitre une période d’hésitation durant les prochains mois, qui pourrait provoquer une baisse additionnelle. Cependant, des points d’entrée intéressants pourraient se présenter au fur et mesure de l’amélioration du sentiment de marché.
Dans ce sens, le contexte global présente un risque sur le capital en liaison avec un degré d’incertitude élevé sur le capital à court terme. Toutefois, celui-ci devrait offrir des opportunités d’implémentation pour le moyen / long termes suite à la baisse importante de certaines valeurs. Ainsi, nous allons adopter une approche défensive avec un degré de conviction plus prononcé pour saisir les creux du marché.


Facts & Documents

Facts

Fund Domicile: France

Fund Type: French Fonds Commun de Placement (FCP)

Fund Launch: 5 December 2003

Base Currency: EUR

Depositary, Administrator, Transfert Agent: BNP Paribas Securities Services

Cut-off time: D before 12am

Management Company: Alma Capital Investment Management

Investment Manager: Upline Capital Management

Fund Managers: Aniss Boubia

Countries where the fund is registered:
France

Sustainability-related disclosures:
The information related to the integration of sustainability risks and to the potential adverse sustainability impacts at the sub-fund level can be found in the prospectus of the Fund.

Identifiers:

Atlas Maroc
ISIN: FR0010015016   Ticker: ATMARII FP Equity    Launch: 5 Dec 2003

Documents

MONTHLY REPORT
PROSPECTUS
  1. Prospectus
KIIDS Other sub-funds and other languages
available upon request